Du triathlon au basket: Maxime Tanghe rejoint la structure des Very Bad Wolves

Les Very Bad Wolves comptent désormais une demi-douzaine d’affiliés.
Les Very Bad Wolves comptent désormais une demi-douzaine d’affiliés. - D.R.

Frère du Lensois Bastien Tanghe, fondateur du club, Maxime n’a évidemment pas manqué de se faire charrier par cette bande de potes, désireux de le voir étoffer leurs rangs. C’est chose faite depuis une paire de semaines. À la différence de ses pairs, pas question pour le cadre de l’UBCQ de troquer définitivement le ballon rond contre les baskets, le vélo et le bonnet de natation.

« Je ne voulais pas rester sans rien faire en cette période si particulière où on se sent privé de tout », observe le cadet de la fratrie. « Finalement, le jogging et le vélo constituent les rares sports à encore pouvoir être pratiqués. Voyant mon frère et mes potes se lancer dans ce nouveau défi et enchaîner les sorties, j’y ai adhéré. Chacun évolue à son rythme en fonction de ses objectifs personnels, de ses disponibilités, de ses ambitions… Et dans le respect. C’est finalement une discipline peu contraignante. Le triathlon peut clairement être complémentaire au basket. Et c’est dans cette optique que j’ai rejoint la bande ».

« Le dimanche matin, c’est souvent rando puis apéro »

Il faut dire que le meneur ne débarque pas dans l’inconnu, lui qui partage les mêmes affinités que son frangin avec le reste de l’équipe. « Je sais où je mets les pieds ! Les sorties VTT jalonnaient déjà nos week-ends tout au long de l’année. Le dimanche matin, c’est souvent rando puis apéro (rires) ».

Si Maxime Tanghe compte bien profiter des moments de convivialité, pas question pour le gaillard de se contenter de faire le nombre. C’est avec un objectif déjà costaud en ligne de mire qu’il se prépare pour 2021 : rallier l’arrivée d’un triathlon sprint, soit 750m à la nage, 20 kilomètres à vélo et 5 autres en course à pied. « Pour le moment, les balades à vélo font une cinquantaine de bornes. J’ai réalisé mon premier jogging de 20 kilomètres avec mon frère la semaine passée. La natation, c’est forcément en stand-by pour le moment. Mais je compte bien m’y mettre dès que les mesures sanitaires nous le permettront ». C’est ce qu’on appelle faire le grand saut !

T.M.

«On aimerait organiser une rando VTT et un trail en 2021»

Collaboration avec la brasserie du Borinage.
Collaboration avec la brasserie du Borinage. - D.R.

En pleine bourre pour être reconnus et licenciés auprès de la ligue francophone de triathlon, les Very Bad Wolves multiplient les démarches pour pouvoir officiellement défendre les couleurs de leur club dès le printemps prochain. En attendant, les basketteurs continuent à étoffer leur carnet d’adresses en s’entourant de divers partenaires. En bons Belges qui se respectent, c’est avec la brasserie du Borinage qu’ils ont signé une collaboration.

Direction La Plagne

« Nous aimerions organiser un trail et une rando VTT en 2021 », poursuit Maxime Tanghe. « Ce partenariat permettra de nouer des synergies lors des événements que nous mettrons en place en proposant, par exemple, les bières de notre fournisseur en fin de parcours. Les runners, comme les vététistes, apprécient de savourer une bonne bière à l’issue de leur sortie dominicale. L’été prochain, nous aimerions également prendre la direction de La Plagne, en Savoie, pour descendre les pistes de ski à VTT. Bref, il y a pas mal de projets à l’horizon, lesquels seront évidemment tributaires des mesures sanitaires prises dans les prochains mois ».

T.M.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Frameries (Hainaut)Quaregnon (Hainaut)
Aussi en Sport régional