Foot: Eric Fontaine actif au FC Vacresse depuis 19 ans!

Le bénévole de 50 ans gère la trésorerie du club.
Le bénévole de 50 ans gère la trésorerie du club. - D.R.

Dans cette fonction, l’homme est bien conscient des dégâts que la crise sanitaire provoque dans son club. « C’est compliqué au niveau des finances sans les rentrées de la buvette », souligne Eric Fontaine. « Nous avons heureusement le soutien de la commune. Nous ne sommes pas en mesure de faire une seule projection dans le contexte actuel. » Le Hercinien et les dirigeants du FC Vacresse font de leur mieux pour préserver le bon état de santé de leur association.

Un élément incontournable

La pandémie n’a pas affecté la motivation du trésorier des Rouges. Son implication dans le club ne date pas d’hier. « J’ai découvert le FC Vacresse via mes deux fils. Ils s’y sont inscrits en 2002 et 2003. J’ai apporté directement mon aide en devenant délégué. J’ai suivi la progression de mes enfants tout en assumant ce rôle. Le comité n’avait pas de raison de changer car il était content de moi. » Le bénévole de 50 ans a finalement intégré l’organigramme du club vacressois à force de s’y impliquer. « Je suis rentré en 2013 dans le comité en tant que simple membre. Je donnais un coup de main sur différents événements. J’ai remplacé Serge Lété, notre ancien trésorier, quand il a voulu passer le flambeau. J’ai accepté, même si cette fonction n’est pas à la base ma tasse de thé. Je continue, en temps normal, à donner un coup de main à la buvette les week-ends et lors des tournois. »

Eric Fontaine est devenu un élément incontournable du comité du FC Vacresse même si rien ne le rattachait avant cela au football. L’homme de 50 ans ne pratiquait pas ce sport dans le passé. « Cela a d’ailleurs été compliqué pour moi au départ vu que je ne connaissais pas plus que ça le milieu », commente l’Hercinien. « L’amitié est l’un des facteurs qui me pousse à me donner à 100 % dans la vie du club. Je suis rentré dans l’association en même temps que Thierry Verheyselonne, un ami de longue date. Les autres personnes veulent faire quelque chose de bien au niveau du club. Et puis, je suis un parent et c’est un plaisir d’assister à l’évolution des jeunes du centre de formation. »

Grégory Lefrancq

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Fontaine-l'Évêque (Hainaut)
Aussi en Sport régional