Cap sur la France pour les Quévysiens du CG Racing

C’est à William Godefroid et Benoît Philips que sera confiée la VW Fun Cup #219 du CG Racing.
C’est à William Godefroid et Benoît Philips que sera confiée la VW Fun Cup #219 du CG Racing. - D.R.

Permettre à de jeunes talents de pratiquer leur sport dans les meilleures conditions possibles : telle est la vocation du CG Racing. Le Dourois William Godefroid illustre parfaitement cette philosophie. Après avoir fait ses armes en karting sous la bannière du team quévysien, l’espoir de 22 ans a fait le grand saut en VW Fun Cup où il livre bataille avec les meilleurs du peloton. « Nous avons justement profité de la saison écoulée, quelque peu maigrichonne au niveau du calendrier, pour peaufiner notre équipage en VW Fun Cup », explique le patron Christophe Godart. « William fait désormais équipe avec Benoît Philips, un jeune pilote de la province de Luxembourg. Nous sommes d’ailleurs toujours dans l’expectative de la décision du RACB, la fédération nationale, quant au classement final de la saison écoulée. Nous avons en effet remporté le général de notre catégorie sur le circuit. Hélas, lors d’un accrochage durant un week-end de course, la carrosserie est descendue de quelques millimètres et n’était plus réglementaire. Il nous était impossible de changer l’intégralité du châssis et nous avons donc continué à rouler. Le dénouement du championnat a donc été mis en suspens et n’est, pour l’heure, toujours pas connu ».

Aux 8h et les 25h de Spa Francorchamps

Une lenteur dans la prise de décision qui a sans doute pesé dans la volonté des troupes quévysiennes de jeter leur dévolu sur le concurrent français. « Nous avons pris la décision de nous aligner au championnat de France VW Fun Cup, mais nous participerons également à plusieurs courses en Belgique. Les dates sont connues avec une première échéance en mars. Les 8h et les 25h de Spa Francorchamps font d’ailleurs partie des deux calendriers. On croisera donc nos amis belges sur ces deux manches ».

Autre projet envisagé par le boss de l’écurie : un retour au sein du célèbre championnat de voitures de tourisme, le Belgian Gentlemen Drivers Club (BGDC). « On aimerait y aligner deux BMW. Nous sommes actuellement occupés à composer les meilleurs équipages possibles. Avec quelles ambitions ? Celles d’aller frapper à la porte des grands ».

Rude concurrence au championnat du Benelux

Cher à Christophe Godart mais également à son bras droit Corentin Gilson, le département karting reste évidemment d’actualité. « À peine la saison 2020 terminée qu’on préparait déjà la suivante », explique le second cité. « Nous continuerons à former nos jeunes en leur permettant d’engranger un maximum d’expérience. La saison écoulée a été encourageante avec pas mal de performances. Lors du prochain championnat du Benelux, deux pilotes défendront nos couleurs en catégorie masters et cinq autres en seniors. La concurrence s’annonce rude mais nous sommes confiants ».

Enfin, l’équipe de Christophe Godart continuera à faire progresser ses licenciés en trial, à l’image du titre honorifique de vice-champion de Belgique obtenu par le Quévysien Clément Vasseur, 21 ans, en catégorie espoirs 125cc. Les sports moteurs, plus qu’une passion pour le CG Racing.

T.M.

Godefroid: «Heureux de rouler au Mans et au Castellet»

Direction Le Mans!
Direction Le Mans! - D.R.

C’est avec un tout nouveau championnat en ligne de mire que William Godefroid abordera la prochaine saison. Si l’objectif prioritaire sera d’engranger un maximum de kilomètres à bord de la Bavaroise, l’ambitieux Dourois compte bien titiller les ténors si les circonstances de course le lui permettent. « Les deux meetings disputés en 2020 n’ont pas rencontré nos attentes avec cette histoire de hauteur de châssis à Zolder, puis un abandon à Zandvoort alors que nous étions largement en tête de la catégorie », explique-t-il. « Emmagasiner un maximum d’expérience dans ce championnat de France sera donc l’objectif. On sait qu’on ne se retrouvera pas directement à l’avant du peloton, occupé par de solides équipages qu’on côtoyait déjà au championnat de Belgique. Je suis heureux de participer à ce calendrier qui nous emmènera sur les tracés du Castellet, de Dijon, du Mans ou encore de Spa, où les pelotons belge et français seront mélangés ».

Un jeune duo qui promet

C’est donc aux côtés de Benoît Philips, de deux ans son aîné, que William Godefroid, 22 ans, aura pour mission de mener le CG Racing jusqu’au drapeau à damiers. « Je connais Benoît depuis 2017 puisque nous étions déjà concurrents en karting. Nous sommes désormais équipiers et l’entente est très bonne. Lui est plus calme que moi et on se complète plutôt bien. Généralement, on enchaîne chacun des relais de 50 minutes à chaque rendez-vous ». Et l’espoir belge de garder dans un coin de la tête son objectif ultime : rallier les 24h de Spa Francorchamps à bord d’une GT sous les couleurs du CG Racing.

T.M.

Aussi en Sport régional