Mons-Hainaut: Justin Cage au repos deux semaines au moins

Déjà les retrouvailles avec Liège et Gorgemans.
Déjà les retrouvailles avec Liège et Gorgemans. - News

« Pour en terminer avec cette première phase de la compétition, il nous reste trois rencontres », explique Thierry Wilquin. « Ce samedi, nous recevons Liège Basket. Le 27 février, nous irons à Alost avant d’en découdre deux fois, les 5 et 7 mars, avec Limburg United à Hasselt, pour le compte du premier et du second tour de ce championnat. »

Pour ce deuxième derby wallon, synonyme de retrouvailles avec Lionel Bosco et Amaury Gorgemans, Vedran Bosnic va devoir composer avec les forfaits d’Anthony Lambot et de Justin Cage. « Notre arrière en saura plus lundi, après son rendez-vous chez le spécialiste », poursuit le manager montois. « Pour l’heure, notre homme peut tout faire sauf jouer au basket. Cela étant, le staff médical attend les résultats des radiographies avant d’envisager la suite. De son côté, Justin Cage devra patienter au minimum deux semaines avant de retrouver les parquets. Pour son problème à la voûte plantaire, notre capitaine vient de recevoir une injection. Pour la problématique de sa déchirure musculaire à l’arrière de la cuisse, il faut attendre les résultats de l’échographie. »

L’Europe à Den Bosch

Après les deux rendez-vous de coupe de Belgique face à Alost, pour des retrouvailles avec Ostende ou Anvers dans le dernier carré, BMH prendra la direction de Den Bosch pour sa semaine européenne. « Comme nous devons être sur place quarante-huit heures avant le début de notre première rencontre, nous quitterons Jemappes le dimanche 24 janvier dans la matinée. Nous savons que nous démarrons notre parcours le mardi 26 janvier à midi face aux Italiens de Reggio Emilia. Le lendemain, nous jouerons contre les Hongrois de Kormend à 18h, avant d’en découdre avec les Grecs d’Iraklis le vendredi 29 janvier à midi », a encore précisé Thierry Wilquin.

Pour le reste, ce n’est pas avant le 1er mars que le public sera autorisé à faire son retour à la Diamonte mons.arena. « Nous sommes tributaires des décisions gouvernementales », confirme le manager montois. « Nous espérons que la situation pourra se débloquer avant le début du mois de mars. Nous attendons également une aide de la Région wallonne. Pour l’heure, la Région flamande vient de débloquer quelque chose pour les clubs néerlandophones… »

CHRISTIAN LAURENT

Aussi en Sport régional