Un engin suspect découvert à Tivoli:la police installe un périmètre de sécurité

Un obus datant de la Seconde Guerre Mondiale se trouvait-il à l’entrée de l’hôpital de Tivoli ?
Un obus datant de la Seconde Guerre Mondiale se trouvait-il à l’entrée de l’hôpital de Tivoli ? - D.C.

Un ouvrier de chantier a découvert un « engin suspect » par hasard ce matin aux alentours de 8h30 sur le chantier du CHU Tivoli à La Louvière. Selon la responsable communication de la zone de police de La Louvière, Cristina Iacono, il pourrait s’agir d’un obus datant de la Seconde Guerre Mondiale. « Nous n’en sommes pas sûrs, mais la région a été fortement touchée par les bombardements à cette période, notamment Haine-Saint-Pierre et sa gare. L’hôpital ne se situe pas très loin, ce qui nous laisse penser qu’il pourrait s’agir d’un obus. Mais il pourrait également s’agir d’autre chose. À l’heure actuelle, nous n’en savons pas plus. »

Un périmètre de sécurité a rapidement été érigé autour de la zone. La circulation a proximité du site est interdite. « Nous attendons que le SEDEE, le service de l’armée spécialisé dans les enlèvements et destructions d’engins explosifs, arrive sur place. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Haine-Saint-Pierre (c.f. La Louvière)La Louvière (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers