Tous les vols vers l’aéroport de Tel-Aviv déroutés en raison des tirs de roquettes

Tous les vols vers l’aéroport de Tel-Aviv déroutés en raison des tirs de roquettes
AFP

Les avions sont redirigés vers l’aéroport Ramon près d’Eilat, dans le sud d’Israël, ont précisé les autorités aéroportuaires.

Cette décision n’affecte pas pour l’instant les vols en partance de l’aéroport.

Le prochain vol de Brussels Airlines à destination de Tel Aviv, qui devait décoller de Zaventem lundi 17 mai, a été annulé. Cette suppression n’est pas liée à la situation sur place mais intervient en raison d’un faible taux de réservations, explique la porte-parole Wencke Lemmes-Pireaux. Le vol prévu le 24 mai est, lui, maintenu pour l’instant. «Mais nous gardons évidemment un œil sur la situation», ajoute-t-elle.

Les autorités israéliennes avaient suspendu temporairement mardi soir tout le trafic aérien en partance ou à destination de l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv, en raison de multiples roquettes lancées depuis la bande de Gaza par les islamistes du Hamas vers la métropole israélienne.

Depuis lundi soir, début de l’escalade militaire entre le Hamas, mouvement islamiste armé au pouvoir dans la bande de Gaza, et Israël, environ 1.500 roquettes ont été tirées depuis l’enclave palestinienne vers le territoire israélien, selon un dernier bilan de l’armée. Du côté israélien, sept personnes ont été tuées, parmi lesquelles un enfant de six ans et un soldat, dans des tirs de roquettes ou de missiles antichars depuis la bande de Gaza.

De son côté, l’armée israélienne a pilonné la bande de Gaza et poursuivait tôt jeudi matin ses frappes. Selon le dernier bilan du ministre de la Santé dans la bande de Gaza, les affrontements des derniers jours ont fait 67 morts, dont 17 enfants, et 400 blessés.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Zaventem (c.f. Zaventem)
Notre sélection vidéo
Aussi en Monde