Revolht aidé financièrement par les 14 communes concernées par la Boucle du Hainaut

Revolht sera soutenu financièrement
Revolht sera soutenu financièrement - H.W.

«Au lieu de refuser simplement le projet ou d’essayer de déplacer le tracé chez ses voisins, l’asbl, bien consciente de la problématique de la transition énergétique, propose également ses solutions», a indiqué Revolht dans un communiqué. Ces solutions « ne sont pas basées sur le coût mais bien sur des faits et des technologies réels, actuels et à venir. Tout le contraire de ce que propose actuellement Elia. »

Le travail réalisé par Revolht se présente en trois chapitres : une analyse du contexte énergétique wallon, belge et européen, une contre-analyse du dossier de base d’Elia et de Jing Dai - expertise demandée par le Ministre Willy Borsus -, ainsi qu’une proposition de solutions techniques alternatives respectueuses de tous.

« Ces solutions ont, avant d’être présentées à la population, été successivement expliquées au Ministre Willy Borsus (MR), qui a transmis le dossier à l’experte québécoise, Ménélika Bekolo Mekomba, à Paul Magnette (PS) et à l’institut Emile Vandervelde ainsi qu’auprès de plusieurs représentants d’Ecolo », a précisé Revolht. Ces solutions ont, par ailleurs, été présentées le 28 mai aux 14 bourgmestres des communes concernées qui se sont engagées à prendre en charge solidairement le montant de la contre-expertise de la solution proposée et commandée auprès de l’UMons.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU CENTRE