Boucle du Hainaut: le groupe Revolht sera soutenu financièrement par les 14 communes

Une ligne qui s’étendrait sur 84 km en traversant 14 communes.
Une ligne qui s’étendrait sur 84 km en traversant 14 communes. - D.R.

e « Au lieu de refuser simplement le projet ou d’essayer de déplacer le tracé chez ses voisins, l’ASBL, bien consciente de la problématique de la transition énergétique, propose également ses solutions », a indiqué Revolht dans un communiqué. Ces solutions « ne sont pas basées sur le coût mais bien sur des faits et des technologies réels, actuels et à venir. Tout le contraire de ce que propose actuellement Elia. »

Une analyse du contexte wallon

Le travail réalisé par Revolht se présente en trois chapitres : une analyse du contexte énergétique wallon, belge et européen, une contre-analyse du dossier de base d’Elia et de Jing Dai -expertise demandée par le ministre Willy Borsus –, ainsi qu’une proposition de solutions techniques alternatives respectueuses de tous.

« Ces solutions ont, avant d’être présentées à la population, été successivement expliquées au ministre Willy Borsus (MR), qui a transmis le dossier à l’experte québécoise, Ménélika Bekolo Mekomba, à Paul Magnette (PS) et à l’institut Emile Vandervelde, ainsi qu’auprès de plusieurs représentants d’Ecolo », a précisé Revolht. Ces solutions ont, par ailleurs, été présentées le 28 mai aux 14 bourgmestres des communes concernées qui se sont engagées à prendre en charge solidairement le montant de la contre-expertise de la solution proposée et commandée auprès de l’UMons.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE