«Ceci n’est toujours pas LaSemo» se déroulera les 9, 10 et 11 juillet à Enghien

«Ceci n’est toujours pas LaSemo» se déroulera les 9, 10 et 11 juillet à Enghien
Belga

L’événement estival renommé «Ceci n’est pas LaSemo» avait eu lieu en juillet 2020 en mode mineur, en raison des mesures sanitaires très strictes qui avaient été prises dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Les organisateurs de «Ceci n’est toujours pas LaSemo» prévoient pour cette année de beaux moments culturels, de créativité et d’ambition. Quelque 15.000 festivaliers sont attendus.

«Un air d’avant-covid planera au-dessus du parc d’Enghien cet été», ont indiqué les organisateurs de l’événement dans un communiqué. «Après les balades artistiques de ’Ceci n’est pas LaSemo’ en 2020, l’équipe du festival enghiennois proposera cette année une version adaptée de son festival habituel.» Le public retrouvera la liberté de se déplacer à loisir dans le parc d’Enghien pour ainsi profiter des concerts, arts de rue, guinguette, espace famille et détente, des bars et des foodtrucks.

Les nouvelles mesures pour les événements prévus pendant l’été ont été fixées le 11 mai par le Comité de concertation, soit 2.500 personnes maximum avec respect des distances physiques. Pour répondre à ces restrictions, le festival proposera deux tranches horaires, de 9 heures à 16 heures et de 17 heures à minuit, avec une jauge de 2.500 personnes par demi-journée, pour un total de 15.000 festivaliers sur les trois jours de l’événement. Le public pourra profiter de trois scènes de concert, de plusieurs espaces de spectacles d’art de rue, de six conférences, d’une zone de détente et d’un espace réservé aux jeux et activités pour les petits et les grands.

«Il était primordial pour nous d’offrir cet été encore des moments de rencontre et de culture, en se rapprochant au maximum de la version habituelle de LaSemo», a souligné Samuel Chappel, directeur du festival. «Ceci n’est toujours pas LaSemo, mais sera une réelle invitation à retrouver une liberté oubliée, en toute sécurité. Si toutes les mesures sanitaires à venir ne sont pas encore connues, elles seront évidemment toutes appliquées et avec soin pendant l’événement. Aucun coronapass ne sera demandé au public pour accéder à l’événement», a-t-il spécifié.

En juillet 2020, «Ceci n’est pas LaSemo» avait proposé des balades immersives pour 24 groupes de 250 personnes dans un été vidé de tout événement culturel. Les organisateurs du festival d’Enghien ont adapté le festival des arts forains «Namur en Mai» pour offrir des moments artistiques à quelque 4.000 personnes.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU CENTRE