Voici les 5 infos qu’il ne fallait pas manquer cette semaine à Mons-Borinage

Analyse
Voici les 5 infos qu’il ne fallait pas manquer cette semaine à Mons-Borinage

1. Les matchs de l’Euro

Depuis vendredi passé, la coupe d’Europe de football a débuté. L’occasion pour les habitants de Mons-Borinage de faire la fête. Entre les matchs des Diables qui ont donné des sueurs froides aux Montois et ceux de l’Italie qui font trembler Quaregnon, ça a déjà été la folie à Mons-Borinage pour cette première semaine de l’Euro.

Et en parlant des Diables, un émouvant mouvement s’est mis en marche dans la région. C’est celui de la famille de Quentin, le petit garçon de 9 ans décédé à Hornu. Sa famille lance un appel aux Diables rouges.

Quentin et sa soeur.
Quentin et sa soeur. - D.R.

2. L’église de Petit-Wasmes finalement vendue

L’église de Petit-Wasmes, et particulièrement la statue du Christ qui est sur son devant, a fait couler beaucoup d’encre depuis quelques semaines. Souvenez-vous : un antiquaire disait avoir acheté la statue. Une annonce qui n’avait pas plu aux Colfontainois. Entre bataille politique, mouvement d’émotion et mauvaise compréhension, le sort du Christ et de l’église de Petit-Wasmes avait fait controverse.

Nouveau rebondissement cette semaine : l’église, en vente, a trouvé acquéreur. Ce sont des investisseurs immobiliers qui ont racheté l’église pour la transformer en logements  !

Elle a finalement trouvé un nouvel acquéreur.
Elle a finalement trouvé un nouvel acquéreur. - N.E.

3. Des événements annulés, créés et confirmés

Cette semaine, on a vu pas mal d’événements de la région communiquer concernant leur édition 2021.

On commence avec une mauvaise nouvelle : le festival Trolls et Légendes n’aura pas lieu comme prévu en octobre. Une nouvelle qui a abasourdi le coordinateur général de Trolls et Légendes, Pascal Leroy, qui témoigne.

Pas de festival pour les amateurs de fantasy cette année.
Pas de festival pour les amateurs de fantasy cette année. - Archives C.A.

Par contre, en octobre aura lieu un événement bien différent mais pas moins connu dans la région : Erotix. Le célèbre salon de l’érotisme aura bien lieu cette année au Lotto Mons Expo. Les conditions d’accès sont par contre encore très floues, nous confiait l’organisateur.

Le salon de l’érotisme aura bien lieu.
Le salon de l’érotisme aura bien lieu. - Archives E.G.

L’événement militaire Tanks in Town a aussi fait une annonce, pour la moins surprenante. Mons Devoir de Mémoire, association menée par Pierre Deghaye, a décidé de déménager Tanks in Town vers Estinnes. Mais ne soyez pas tristes : un autre événement similaire est prévu… aux mêmes dates  !

Il y aura donc deux défilés militaires les 28 et 29 août prochain: un à Estinnes, l’autre à Mons.
Il y aura donc deux défilés militaires les 28 et 29 août prochain: un à Estinnes, l’autre à Mons. - E.G.

Alors que la crise sanitaire a obligé certains organisateurs à annuler leur événement musical, un festival va se faire à Mons, pour une première édition tout en musique urbaine et festivités de rue, c’est le Mons Music Festival.

Des démonstrations de skate sont également programmées au Mons Music Festival.
Des démonstrations de skate sont également programmées au Mons Music Festival. - H.W.

En petit bonus, même si ce n’est pas tout à fait de notre région, le festival de Ronquières a annoncé que son édition serait (presque) comme avant et en a profité pour balancer quelques têtes d’affiche bien sympas.

4. Des affaires compliquées en justice

L’histoire avait fait scandale en 2019. Un ouvrier de la commune d’Hensies faisait une macabre découverte dans le canal. Un chien lesté d’un bloc de béton était retrouvé mort à Hensies. Son propriétaire passait cette semaine devant le tribunal. Il nie complètement les faits. La défense a amené plusieurs preuves concrètes. Mais un défaut de procédure pourrait être mis en avant.

King a été lesté avec un bloc de béton. Horrible!
King a été lesté avec un bloc de béton. Horrible! - D.R.

Un arrêt de la cour d’appel dans une affaire qui avait bousculé la région a également été rendu cette semaine. En 2011, Brian était grièvement blessé en essayant de rattraper son chien, entré dans une cabine électrique à haute tension gérée par Infrabel. Le jeune homme a dû être amputé. Lundi, Infrabel a été reconnue coupable quant à l’accident de Brian.

Brian et sa maman, lors du procès en première instance.
Brian et sa maman, lors du procès en première instance. - G.M.

Ce lundi également, la cour d’assises a prononcé son jugement concernant l’affaire Patrick Candaten. Ce dernier a été tué par Alain Brondelet. La peine de réclusion criminelle à perpétuité a été prononcée. Lorsque l’accusé a pris connaissance de la peine, il a insulté les juges et magistrats, s’est énervé et a cassé du mobilier (photos).

Alain Brondelet (à gauche) est condamné à la perpétuité pour le meurtre de Patrick Candaten.
Alain Brondelet (à gauche) est condamné à la perpétuité pour le meurtre de Patrick Candaten. - Belga/D.R.

5. Une belle avancée scientifique

Pour finir ce résumé de la semaine, on vous parle d’une avancée réalisée par des chercheurs, notamment certains de l’UMONS et qui est franchement impressionnante. Saviez-vous que le cancer du poumon a une odeur ? Une odeur qui permettrait de détecter la maladie à un stade très précoce pour pouvoir la traiter avec de bonnes chances de guérison. Mais le nez humain est incapable de sentir ces effluves. C’est pourquoi des chercheurs travaillent à la mise au point d’un « nez électronique » qui serait une aide formidable au diagnostic.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE