En 7 ans, Marie a perdu son mari et ses deux fils à cause d’un cancer

En 7 ans, Marie a perdu son mari et ses deux fils à cause d’un cancer
Capture oscarspbtc.org

Lorsque Marie et son mari Ian ont fondé leur famille, ni l’un ni l’autre ne savaient que Ian souffrait d’une maladie rare appelée syndrome de Li-Fraumeni, qui rend les gens plus vulnérables à certains cancers. En 2013, la jeune famille a été frappée par une tragédie lorsque leur fils sportif Oscar, alors âgé de huit ans, est devenu instable en marchant. Après avoir bien répondu à la chirurgie et à la chimiothérapie, les tumeurs se sont propagées au cerveau et à la colonne vertébrale d’Oscar.

« Nous n’avons pas perdu espoir jusqu’à la fin. Nous nous sommes toujours dit que quelque chose allait arriver, que quelque chose de magique allait se produire », raconte la maman d’Oscar au Mirror. Malheureusement, son fils décédera.

Elle a subi la perte de la moitié de sa famille

Puis, en 2020, quelques semaines seulement avant que son plus jeune fils Milo ne soit diagnostiqué avec la même maladie, le mari de Marie, Ian est également décédé d’une tumeur au cerveau, à seulement 49 ans.

Le mois dernier, c’est son fils Milo âge de X ans qui est mort. Marie a accordé une interview au Mirror. « Je ne pense pas que quelqu’un d’autre puisse supporter ma douleur », a-t-elle déclaré au Mirror.

Milo est parti dans les bras aimants de ses frères Seb, 18 ans, et Lucas, 11 ans, et sa mère. Marie raconte ce moment : « Nous étions tous les trois avec lui. J’étais allongé sur son côté gauche, Seb était sur son côté droit et Lucas à ses pieds. Nous nous sommes assurés qu’il pouvait nous tenir la main, même s’il ne savait plus bouger. »

Malgré la perte douloureuse de sa famille, Marie a consacré sa vie à amasser des fonds pour la recherche sur les tumeurs cérébrales chez les enfants.

En créant un organisme de bienfaisance avec son mari Ian avant sa mort, Marie espère que l’organisme de bienfaisance empêchera d’autres parents de vivre la même douleur inimaginable qu’elle a subie. Marie a déclaré : « Je pense que c’est le travail de ma vie maintenant et il serait difficile d’y renoncer. Je ne peux pas vivre avec la frustration de ne pas aller plus loin dans la recherche. »

« Nous avons besoin d’un traitement meilleur et plus doux. Lorsque nous avons créé l’association, j’ai dit que je ne voulais pas que d’autres parents vivent ce que j’ai vécu avec Oscar. C’est tellement douloureux de penser que six ans plus tard, je perds mon autre fils. »

Malgré ça, Marie affirme que ses fils Lucas et Seb lui donnent la force d’affronter l’avenir.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers