Lerena renonce à affronter Mehry au Roi Baudouin, un autre challenger sera désigné

Merhy.
Merhy. - Belga

Le Sud-Africain a fait savoir lundi en début de journée qu’il s’était blessé à la main à l’entraînement, et devait passer des examens. Il a annoncé quelques heures plus tard à l’International Boxing Organization qu’il n’était pas en mesure de défendre son titre le 17 juillet.

Ed Levine, le président de cette fédération, a lors prévenu Alain Vanackère, le manager de Merhy et l’organisateur de la réunion de Bruxelles, que le championnat était annulé.

Seule la ceinture WBA de notre compatriote sera dès lors en jeu lors du gala au Stade Roi Baudouin. Il n’est en effet pas question d’annulation pour la World Boxing Association, qui désignera un autre challenger le plus rapidement possible, sans doute dès ce mardi.

C’est déjà la deuxième fois que Merhy, ex-champion ad interim officiellement sacré champion du monde tout court fin janvier par la WBA, lorsque celle-ci a déchu le Kazakh Beibut Shumenov, qui rechignait à remettre la ceinture en jeu, change d’adversaire.

Le challenger officiel qui avait alors été désigné était en effet le Cubain Yuniel Dorticos (35 ans, 24 victoires, dont 22 avant la limite, 2 défaites). Mais les parties concernées ont finalement convenu que le combat aurait lieu postérieurement au championnat WBA-IBO Merhy – Lerena.

Le Bruxellois n’a plus disputé de combat officiel depuis la conquête du titre ad interim aux dépens du Hongrois Imre Szello, qu’il avait mis k.o au 7e round, le 19 octobre 2019 au Dôme de Charleroi.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Charleroi (Hainaut)
Aussi en Sport régional