Meurtre de Sara Laeremans: jusqu’à 28 ans de prison pour son ex-belle mère

Meurtre de Sara Laeremans: jusqu’à 28 ans de prison pour son ex-belle mère
Belga

Le ministère public avait requis des peines de respectivement 30, 28 et 28 ans d’emprisonnement.

Sara Laeremans, mère de deux enfants en bas âge, avait été étranglée à son appartement de Brigandshof, à Geel, dans la nuit du 21 au 22 octobre 2017. La victime vivait en désaccord avec son ex-belle-famille au sujet de la garde de ses enfants. Inge Manderick a été la première à planifier l’assassinat pour s’assurer la garde permanente des enfants. Le père et le grand-père des enfants ont mis les plans à l’oeuvre.

Les déclarations d’une amie de la fille de la famille Meesseman auprès de la police ont permis de faire avancer une enquête

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Geel (prov. d'Anvers)Anvers (prov. d'Anvers)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers