Inondations: Elio Di Rupo s’oppose à la demande de commission d’enquête du cdH

Inondations: Elio Di Rupo s’oppose à la demande de commission d’enquête du cdH

Ce lundi 26 juillet, le cdH déposait, par l’intermédiaire de son chef de groupe en Wallonie, François Desquesnes, une proposition de résolution au parlement wallon demandant l’instauration d’une commission d’enquête parlementaire sur les inondations qui ont récemment frappé la Belgique. L’objectif de cette proposition est de tirer les leçons de la catastrophe et de trouver des solutions afin d’éviter qu’un tel désastre se reproduise à l’avenir.

Dans une interview accordée à nos confrères du Soir, le ministre-président wallon Elio Di Rupo a donné son avis concernant cette potentielle commission d’enquête. Pour lui, elle n’a pas lieu d’être ! « Nous voulons tout savoir. Mais un juge d’instruction a été nommé. Je m’en réjouis. Pour le moment, il faut le laisser travailler sans aucune pression médiatique ou parlementaire. Que pourrait faire une commission d’enquête sans interférer dans son travail ? Les politiques ne sont pas armés pour un tel travail, ils n’ont pas les compétences techniques », a déclaré Elio Di Rupo.

S’il n’est pas du tout pour une commission d’enquête, le ministre-président wallon a cependant évoqué la mise en place d’une commission spéciale, qui selon lui, permettrait de procéder à des auditions, sans pour autant disposer de pouvoirs d’instruction dont une commission d’enquête pourrait bénéficier.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique