La câblerie d’Eupen à l’arrêt pour encore plusieurs semaines suite aux inondations

Le ministre Borsus a visité la Câblerie le 20 juillet dernier.
Le ministre Borsus a visité la Câblerie le 20 juillet dernier. - Belga

Selon Hermann Josef Bernrath, secrétaire général de l’entreprise qui emploie 850 personnes, certains départements moins touchés par la montée des eaux devraient pouvoir être à nouveau fonctionnels d’ici quelques semaines. Pour d’autres, plusieurs mois seront encore nécessaires.

« Depuis les inondations, nous avons effectué uniquement du travail de déblayage et de nettoyage. Un volume énorme de déchets et de débris a été sorti de nos différents sites. Il faut avoir accès aux différentes machines pour voir ce qu’il y a lieu de faire et estimer le préjudice », explique le secrétaire général, mardi. Les opérations de nettoyage se poursuivent et les travailleurs qui n’y participent pas ont été mis en chômage temporaire pour force majeure. Une petite partie des employés, qui assure les contacts avec les clients et le suivi des commandes, a aussi pu reprendre le travail. « On estime qu’aujourd’hui, 50 % du personnel est au chômage », indique M. Bernrath qui ne donne pas de date précise pour la reprise du travail dans les différents secteurs.

Départements moins impactés

« Notre département ’tubes’ n’a pas été fort impacté par les inondations. Il est aujourd’hui opérationnel mais, pour qu’il puisse être fonctionnel, nous devons attendre que la Ville libère un pont qui a été impacté par la montée des eaux. Le département ’haute fréquence’ pourrait, lui aussi, être remis en route dans les prochaines semaines », estime Hermann Josef Bernrath, qui ajoute que le département ’mousse’ devrait être fonctionnel l’année prochaine.

Pour ce qui concerne la production de câbles, hormis la haute fréquence, l’incertitude est plus grande. Ce département représente 80 % de la production de la câblerie d’Eupen.

« Nous sommes toujours occupés par des travaux de déblayage et de nettoyage. Une équipe teste les machines, détermine ce qui est réparable ou non. En fonction du résultat, nous allons voir comment il est possible d’organiser la reprise de la production de certains types de câbles », conclut le secrétaire général.

D’autres équipes se chargent de la récupération des bobines, lourdes de plusieurs centaines de kilos, emportées par la force des flots sur plusieurs centaines de mètres voire des kilomètres. La Câblerie invite les personnes qui ont des bobines dans leur jardin par exemple, à la contacter au 087/59.70.00 pour organiser l’enlèvement.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Eupen (prov. de Liège)
Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION