Déjà 75 m. d’archives au congélateur et le sauvetage se poursuit

Des mètres de dossiers d’archives sont dans un triste état.
Des mètres de dossiers d’archives sont dans un triste état. - Archives de l’Etat.

A Verviers, les archives judiciaires ont été particulièrement touchées, 57 mètres linéaires de documents du Palais de justice ont été placés dans des congélateurs industriels en vue de leur restauration future. Cette technique permet de prévenir toute déformation physique et le développement microbiologique.

Concernant les archives communales verviétoises, l’ampleur de dégâts n’a pas encore pu être déterminée, car des bâtiments communaux sont encore interdits d’accès. C’est également le cas à Theux, Trooz, et Pepinster.

À Limbourg, ce sont 12 à 15 mètres linéaires d’archives de la Justice de paix et 5 mètres de documents du CPAS qui ont été stockés dans des congélateurs. Trois mètres de la fabrique d’Église sont, eux, en séchage naturel.

Environ 10 mètres linéaires d’archives de la Justice de paix de Spa sont également en cours de séchage naturel.

Les archives publiques et privées de la région germanophone ont été durement impactées par les inondations. Quelque 40 mètres linéaires d’archives de l’Office de l’emploi (Arbeitsamt) ont été acheminés dans un entrepôt frigorifique.

Les Archives de l’État précisent qu’il s’agit d’un bilan non définitif et qu’elles mettent tout en œuvre pour sauver les collections, tant publiques que privées. Les employés du service prennent actuellement contact avec les notaires de la Province de Liège afin d’évaluer les dégâts et de prodiguer des conseils pour le sauvetage des archives.

Malgré tout, beaucoup de documents ont été perdus suite aux inondations, notamment les archives de l’Aménagement du territoire du Ministère de la Communauté germanophone.

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION