Tubize: des peines de prison pour viol et attentat à la pudeur pendant une soirée

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon s’est pornoncé.
Le tribunal correctionnel du Brabant wallon s’est pornoncé. - D.R.

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mercredi Moussa I, un habitant de Tubize né en 1999, à deux ans de prison ferme pour des faits de viol commis sur une mineure d’âge en février 2019. Son ami Baderdine L. écope par défaut de 18 mois d’emprisonnement pour attentat à la pudeur. Tous deux avaient apporté de l’alcool et des stupéfiants chez des jeunes filles de 15 et 16 ans qui étaient seules chez elles pour le week-end.

Au retour du week-end, la mère des jeunes filles a senti qu’elles ne se comportaient pas normalement et les a interrogées. Elles ont expliqué que les prévenus, deux majeurs bien connus des autorités judiciaires, étaient venus deux soirs de suite à leur domicile, et avaient amené de l’alcool et des stupéfiants que tout le monde avait consommé sur place. Les prévenus auraient profité de l’état des victimes pour entretenir des relations sexuelles avec elles.

À l’audience, Moussa I. affirmait qu’il y avait effectivement eu des relations sexuelles, mais qu’elles étaient consenties et que c’était la mineure d’âge qui était « demandeuse ».

Se basant sur les témoignages et d’autres éléments du dossier, le tribunal estime, dans son jugement, que la victime n’était pas en état de consentir à un rapport sexuel et que Moussa I. a profité de la situation. Déjà condamné à 30 mois d’emprisonnement, le Tubizien est en état de récidive légale.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers