Macabre découverte à Ottignies: trois jeunes tombent nez à nez avec un cadavre

Illustration
Illustration - Ch.H.

Dans la nuit de mardi à mercredi, trois jeunes pratiquant l’urbex aussi appelé « exploration urbaine » et qui consiste à visiter des lieux abandonnés, ont fait une macabre découverte à Ottignies. En pleine exploration d’un bâtiment abandonné à l’avenue provinciale, ils sont tombés nez à nez avec un cadavre dans un état de décomposition avancée, apprend-on auprès du parquet du Brabant wallon.

Choqués, ils ont ensuite alerté les forces de l’ordre. Un médecin légiste a été dépêché sur les lieux et a déjà pu éclaircir plusieurs éléments : « Le cadavre se trouverait là depuis plusieurs mois. Selon les premières analyses, la mort n’est pas considérée comme suspecte et rien n’indique l’intervention d’une tierce personne », explique Magali Raes, porte-parole du parquet brabançon.

Le parquet a fait appel à la division d’identification des victimes (DVI) de la police fédérale. Une identification formelle est en cours. Selon les premiers éléments, le corps retrouvé serait celui d’une femme née dans les années 70 et SDF depuis quelque temps. Une hypothèse qui tient la route, le lieu, abandonné, étant utilisé comme un squat depuis plusieurs années…

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW