Mons-Borinage: attention à cette arnaque qui vous accuse de pédopornographie

Mons-Borinage: attention à cette arnaque qui vous accuse de pédopornographie

Dans ce « faux » courrier, on avance la loi de mars 2007, on explique que vous risquez un mandat d’arrêt. La lettre donne le nom de magistrats issus soi-disant de la cour d’appel de Versailles,... Le courrier est même signé par Catherine de Boole, directrice d’Europol Office.

Il s’agit bien sûr d’une arnaque pure et simple. Si vous envoyez un mail comme demandé dans le courrier, on vous demandera de payer une amende pour éviter de plus lourdes poursuites...

« Sachez que ni la police, ni les autres services de l’État n’envoient d’accusation, d’assignation, de demande,… par courrier électronique » explique la police des Hauts-Pays. « Si vous recevez cet e-mail, vous pouvez le transférer à titre d'analyse à l'adresse suspect@safeonweb.be et l'envoyer ensuite à la corbeille. »

Vous pouvez également aller déposer plainte en commissariat.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers