Obligation du CST dans les hôpitaux: voici les réglementations à Mons-Borinage

Obligation du CST dans les hôpitaux: voici les réglementations à Mons-Borinage
H.W./E.G.

Le Covid Safe Ticket entrera en vigueur ce lundi 1er novembre en Wallonie et en Flandre. Le CST est obligatoire dans les hôpitaux, mais seulement pour les visites.

Ambroise Paré à Mons

À Ambroise Paré, les visites se font sans rendez-vous, tous les jours entre 17h et 19h. Maximum deux personnes peuvent rendre visite à un patient, quel qu’il soit (sauf en cas de Covid). Pour celles-ci, il faut présenter le certificat Covid Safe, obligatoire à partir de 12 ans. Les mesures habituelles (port du masque, hygiène des mains) sont toujours d’application.

Le CST n’est donc pas requis pour les consultations. Pour les hospitalisations programmées, chaque patient, vacciné ou non, doit réaliser un test PCR en amont de son admission. Ce dernier est pris en charge par l’hôpital.

« Au niveau du CST, nous n’avons de cesse de répéter et rappeler qu’il n’est demandé qu’aux visiteurs de nos patients hospitalisés. En aucun cas, il n’est exigé pour accéder aux soins. Notre mission fondamentale est de prendre en charge tous les patients, vaccinés ou non et nous sommes de fervents défenseurs de l’accès aux soins pour tous », précise la porte-parole du CHU Ambroise Paré à Mons.

À noter que l’hôpital applique déjà le CST depuis septembre dans le cadre des visites, donc rien ne change ce lundi.

Epicura à Hornu et Baudour

« Conformément à la directive gouvernementale, le CST sera demandé dès le 1er novembre pour les personnes qui viendront rendre visite à un patient hospitalisé. Cette nouvelle mesure vient s’ajouter aux mesures en vigueur à l’hôpital et ne les remplace pas : les gestes barrières et le port du masque restent d’application », précise la porte-parole du groupe Epicura.

Il faudra présenter son Covid Safe Ticket pour rendre visite à un patient à l’hôpital.
Il faudra présenter son Covid Safe Ticket pour rendre visite à un patient à l’hôpital. - H.W.

Il y a tout de même des exceptions pour les patients des hôpitaux du groupe Epicura : en maternité, pour les co-parent, frères, sœurs après un accouchement ; en pédiatrie, pour l’accompagnant (père, mère, tuteur légal) d’un enfant hospitalisé ; et pour le visiteur (membre de la famille autorisé par le service) d’une personne en fin de vie.

Au niveau des visites, la durée est toujours limitée à 30 minutes maximum, sur rendez-vous uniquement, entre 14h30 et 19h30.

Jolimont à Mons et Warquignies

« À partir de ce 1er novembre 2021, suite aux nouvelles mesures gouvernementales, les visiteurs des patients hospitalisés doivent présenter un Covid Safe Ticket valide ainsi que leur carte d’identité à l’entrée de l’hôpital », explique le groupe Jolimont.

Suite aux nouvelles mesures gouvernementales, les visiteurs des patients hospitalisés doivent présenter un CST.
Suite aux nouvelles mesures gouvernementales, les visiteurs des patients hospitalisés doivent présenter un CST. - E.G.

Il y a également des exceptions : les visiteurs de moins de 12 ans, les visiteurs de patients en fin de vie, l’accompagnant d’une personne nécessitant une assistance (personne confuse, souffrant d’un handicap, etc.) et un professionnel de santé ayant une relation thérapeutique avec un patient visité.

Les patients devant bénéficier de soins ou venant en consultation, ne doivent pas présenter le Covid Safe Ticket. Évidemment, le port du masque reste obligatoire dans l’hôpital pour l’ensemble des visiteurs, patients et membres du personnel.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE