À Cuesmes, Samuel l’avait frappé avec un couteau à la tête: 4 mois de prison

Frank Discepoli, l’avocat du prévenu.
Frank Discepoli, l’avocat du prévenu. - SP

Le tribunal a requalifié les faits. Il ne s’agit plus d’une tentative de meurtre, mais de coups et blessures volontaires. L’excuse de la provocation a été retenue. Le prévenu est acquitté pour les menaces.

Les faits ont eu lieu la nuit du 28 au 29 juillet 2021 à Cuesmes. Le prévenu, Samuel, était en état de récidive puisqu’il avait déjà été condamné à une peine de 20 mois avec sursis pour vol avec violence.

Le 29 juillet, le Montois s’était présenté à la police, déclarant que la victime l’avait menacé de mort, à plusieurs reprises, en raison d’une rivalité amoureuse. Durant la nuit, il avait fini par porter un coup de couteau dans la nuque de la victime lors d’une rixe dans leur immeuble à kots. Les deux hommes étaient voisins.

L’intention d’homicide était en fait contestée par la défense, car le médecin légiste n’a pas précisé si le coup était susceptible de provoquer la mort.

À noter que le jeune homme condamné était détenu depuis le 31 juillet 2021.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)Cuesmes (c.f. Mons)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers