Au procès de Maxwell, une victime raconte comment elle a été agressée sexuellement

Au procès de Maxwell, une victime raconte comment elle a été agressée sexuellement
AFP

Au procès à New York de l’ancienne compagne du milliardaire américain Jeffrey Epstein, accusé de crimes sexuels mais décédé, une témoin clé de l’accusation a raconté mardi comment le couple l’avait abordée puis amadouée avant d’abuser d’elle.

Au deuxième jour de ce procès devant le tribunal fédéral de Manhattan, où l’ex-mondaine britannique née en France encourt la prison à vie pour trafic sexuel, cette victime, dont l’anonymat était protégé, a décrit l’emprise du couple sur sa vie d’adolescente il y a 27 ans.

Première des quatre témoins citées par les procureurs, elle a aussi accusé Ghislaine Maxwell, 59 ans, d’avoir été présente et parfois participé aux agressions sexuelles commises par Epstein.

«J’étais figée par la peur (...), j’étais terrifiée et je me sentais dégoûtante. J’avais honte», a-t-elle expliqué, pleurant plusieurs fois durant son témoignage.

Ghislaine Maxwell, fille du magnat des médias Robert Maxwell décédé en 1991, est accusée d’avoir recruté des jeunes filles mineures de 1994 à 2004 et les avoir mises à disposition d’Epstein, à des fins sexuelles.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers