Une expo sur la santé des cours d’eau du bassin de la Meuse débute à Yvoir

Des recherches autour du Bassin de la Meuse.
Des recherches autour du Bassin de la Meuse. - ILLU/V.L.

L’exposition itinérante « Santé de nos rivières : en péril ? » est le fruit de la collaboration de 17 partenaires franco-wallons, elle présente le résultat de recherches visant à diagnostiquer l’état de santé des cours d’eau du bassin de la Meuse.

Menées dans le cadre du projet DIADeM, lancé en 2017, les recherches visaient à identifier et mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d’épuration, notamment des résidus médicamenteux, sur les organismes aquatiques. Des analyses chimiques et biologiques ont été effectuées en laboratoire, en rivière artificielle mais aussi de part et d’autre de la frontière franco-belge, dans la Meuse, la Semois et la Sambre sur cinq espèces, à savoir une mousse, un mollusque, un crustacé et deux poissons.

Plusieurs thématiques

« L’exposition aborde plusieurs thématiques, comme l’épuration des eaux usées, la biologie des poissons ou encore les effets des médicaments sur la vie aquatique. Le constat est que nos rivières sont mises à mal. Des traces de médicaments ont été retrouvées en proportions variables d’un organisme à l’autre. Celles-ci peuvent avoir un impact sur la reproduction de certaines espèces. Les résultats montrent également que certains organismes s’adaptent mieux à la pollution que d’autres », explique Frédéric Mouchet, coordinateur au Contrat de Rivière Haute-Meuse.

L’exposition est divisée en deux parties : une destinée à la jeunesse et une autre pour le grand public. Elle s’adresse également aux écoles pour lesquelles des animations, développées par le contrat de Rivière Haute-Meuse et l’asbl Empreintes, sont organisées. L’exposition est accessible sur réservation.

BELGA

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Province de Namur