Pierre Cornette écope de 15 ans de prison pour avoir torturé sa compagne

Pierre Cornette écope de 15 ans de prison pour avoir torturé sa compagne

Les faits ont eu lieu entre le 9 janvier 2019 et le 3 janvier 2020, à Gand. La victime, âgée de 71 ans, était entrée le 3 janvier 2020 dans un café de son quartier, les bras couverts de sang. Elle avait expliqué qu’elle avait été attaquée par le chien de son compagnon, dont elle recevait des coups depuis cinq ans. Ses blessures nécessitaient des soins urgents, l’urgentiste intervenu sur place avait déclaré qu’elle risquait de perdre ses deux bras sans traitement.

La septuagénaire avait été emmenée à l’hôpital et ensuite entendue par la police. Elle avait alors raconté son calvaire, expliquant que lorsque son compagnon, Pierre Cornette, la battait, il laissait également son chien l’attaquer et la mordre. La semaine précédant ces faits, il lui aurait cassé des dents et l’aurait frappée lui infligeant un œil au beurre noir. L’homme avait été interpellé et entendu, mais s’en était sorti en arguant que sa compagne s’infligeait elle-même ces blessures lorsqu’elle était en état d’ébriété. L’accusé et sa compagne se reprochent l’un à l’autre une consommation d’alcool quotidienne excessive.

Selon la victime, l’accusé n’ordonnait pas au chien de la mordre mais n’intervenait pas lorsque le canidé se montrait agressif. Le sexagénaire a rejeté ces allégations.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Gand (Flandre orientale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers