Coronavirus: Brussels Airlines a utilisé la totalité de l’aide de l’Etat

Coronavirus: Brussels Airlines a utilisé la totalité de l’aide de l’Etat
Belga

Une aide supplémentaire n’est pour l’instant pas nécessaire.

L’aide d’Etat sous forme de prêt a été décidée en juillet 2020 dans le cadre d’un accord entre le gouvernement fédéral et Lufthansa, la maison-mère allemande de Brussels Airlines. Le gouvernement a injecté 290 millions d’euros et Lufthansa 170 millions.

En décembre 2020 et février 2021, Brussels Airlines avait déjà utilisé deux tranches d’aide, pour un montant de 190 millions d’euros. Le reste devait suivre, ce qui a été le cas. «Brussels Airlines a fait appel à la totalité des 290 millions d’euros prévus (dont 2,9 millions d’euros sous forme de parts bénéficiaires et 287,1 millions d’euros sous forme de prêt)», a répondu Vincent Van Peteghem à une question écrite de Theo Francken (N-VA).

Selon le ministre des Finances, la compagnie aérienne n’a pas l’intention de demander un soutien financier supplémentaire. «Mais il reste très important que le secteur de l’aviation et du voyage puisse s’orienter vers une normalisation progressive de l’offre d’ici l’été (bien qu’à un niveau beaucoup plus bas qu’en 2019) afin de pouvoir enfin générer à nouveau des revenus suffisants», ajoute-t-il.

Comme de nombreuses autres compagnies, Brussels Airlines a été fortement touchée par la crise sanitaire. Un plan de restructuration précédemment entamé a été encore renforcé, avec une diminution d’un quart du personnel et de 30% de la flotte. Brussels Airlines espère atteindre cette année le seuil de rentabilité et à plus long terme, une marge EBIT de 8 % en 2024.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique