Le Standard est-il grugé? «Toute cette histoire va se finir devant le CBAS...»

Vidéo
Le Standard est-il grugé? «Toute cette histoire va se finir devant le CBAS...»
PhotoNews

L’arbitrage belge en veut-il au Standard de Liège ? La question est certes provocatrice et contient un fameux raccourci, mais elle mérite d’être posée au vu des événements qui se sont produits le week-end passé. Après une rencontre que l’on peut qualifier de médiocre face au Cercle de Bruges, les Rouches croyaient avoir arraché miraculeusement les trois points dans les derniers instants, grâce à une tête rageuse de Moussa Sissako. Mais c’était sans compter sur l’intervention du VAR, qui a décidé d’annuler la réalisation du Malien pour un hors-jeu de quelques centimètres. Enfin, quelques centimètres de la ligne qu’ils avaient tracée à Tubize. Ligne qui, comme le département arbitrage de l’Union belge l’a reconnu deux jours plus tard, était en réalité mal placée. Il y a donc bel et bien eu une erreur d’arbitrage défavorable au matricule 16, mais ce dernier n’obtiendra pas de réparation…

Cette affaire a fait grand bruit dans le milieu du football belge. Et, forcément, nos experts foot ont abordé ce sujet dans notre rendez-vous foot hebdomadaire, « En attendant le match ». « Le Standard grugé ? Je pense que les Liégeois étaient simplement au mauvais endroit au mauvais moment, juste quand le VAR a pédalé dans la choucroute », estime Frédéric Larsimont, chef foot pour Sudinfo et Le Soir. « Pour reprendre ce que disait Alexandre Grosjean, un gamin de huit ans n’aurait pas tracé la ligne aussi mal… Donc, la seule chose qu’il reste à faire à la fédération, c’est de s’excuser. Ce qu’elle n’a pas fait : elle a reconnu son erreur, mais je n’ai pas l’impression que cela va aboutir sur quelque chose… Mais que voulez-vous faire dans cette situation ? Demander au Cercle de revenir à Sclessin pour disputer les dix dernières secondes ? Je trouve ça un peu ridicule… »

Pour Jean-François Remy, rédacteur en chef de VOO Sport, la réponse à la question initiale est bien plus tranchée. Mais elle ne doit pas éclipser un autre débat… « Est-ce que le Standard est grugé ? Pour répondre clairement et simplement, oui. Mais est-ce que cette phase de jeu doit cacher les nombreux problèmes qu’il y a à côté et faire oublier le contenu de la rencontre ? Non. Pourtant, c’est ce qui arrive. Alors, bien sûr qu’ils sont grugés. Mais est-ce normal, quand vous jouez à domicile face au Cercle de Bruges, que la rencontre se joue à l’ultime seconde, sur une phase litigieuse ? La première question ne doit bien sûr pas être éludée mais, quand j’ai vu la première mi-temps proposée par le Standard, je me suis vraiment demandé quelle était la tactique mise en place… »

Quoi qu’il en soit, Frédéric Larsimont en est certain : on n’a pas fini d’entendre parler de cette affaire… « Je pense que les vraies conséquences interviendront quand il y aura un cas de jurisprudence. Et, à mon avis, la fédération va déployer tous les moyens possibles et imaginables pour que cette décision ne tombe pas. Mais, très honnêtement, je vous parie un dîner où vous voulez que toute cette histoire va se terminer à la CBAS. Le Standard ne va jamais lâcher. Et ce, même s’ils accrochent les playoffs 2. Je pense qu’ils vont en faire une question de principe, justement pour la jurisprudence. »

Le débat en intégralité

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard