Jusqu’à trois ans de prison pour un trafic de cannabis à la prison d’Andenne

Encore une affaire de drogue à la prison d’Andenne.
Encore une affaire de drogue à la prison d’Andenne. - V.L./PHOTO PRETEXTE

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé ce jeudi une peine de trois ans de prison à l’encontre d’un prévenu qui dirigeait, depuis sa cellule, un trafic de cannabis au sein de la prison d’Andenne. Des peines de probation autonome de deux et un an ont été respectivement prononcées pour la mère et le frère du détenu, également impliqués.

Condamné en 2018 à 25 ans de prison pour un assassinat commis en octobre 2013 à Roisin, le principal prévenu comparaissait mi-janvier devant le tribunal correctionnel pour répondre de détention et vente de stupéfiants à l’intérieur de la prison d’Andenne. Il lui était également reproché d’être à la tête d’une association de malfaiteurs.

S’il a reconnu la vente et la détention de stupéfiants, l’intéressé a nié l’existence d’une association de malfaiteurs impliquant sa mère et son frère. Ses proches étaient en effet accusés de lui avoir fourni du cannabis en prison entre le 21 septembre 2019 et le 28 février 2021. La mère du prévenu, âgée de 58 ans, était en aveux des faits.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers