Les personnes contaminées par la variole du singe devront rester en quarantaine

Les personnes contaminées par la variole du singe devront rester en quarantaine
isopix

Les personnes qui sont touchées par la variole du singe – deux en Belgique, jusqu’à présent – doivent s’isoler durant 21 jours. C’est ce qu’a décidé le groupe d’expert du Risk Assessment Group (RAG) à l’issue d’une réunion qui s’est tenue ce vendredi.

En Belgique, un deuxième cas de contamination au virus de la variole du singe a été détecté ce matin, a annoncé le virologue Marc Van Ranst sur Twitter. Il s’agit d’un homme du Brabant flamand. L’homme n’est pas gravement malade, a précisé M. Van Ranst. Son infection a été découverte parce qu’il avait des cloques caractéristiques sur les mains.

Un premier cas de cette maladie, peu fréquente et habituellement endémique d’Afrique de l’Ouest, avait été détecté jeudi soir à Anvers. Le nouveau cas a peut-être un lien avec ce premier patient : ils se trouvaient à la même fête. Toutefois, ce lien doit encore faire l’objet d’une étude plus approfondie.

Les symptômes de la variole du singe sont semblables à ceux de la grippe accompagnés d’une éruption cutanée sur le visage et d’autres parties du corps.

Plusieurs infections ont été détectées ces derniers jours au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, au Canada et aux États-Unis.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anvers (prov. d'Anvers)province du Brabant flamand

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique