Julian Assange fait appel de la décision de son extradition vers les États-Unis

Julian Assange fait appel de la décision de son extradition vers les États-Unis
Belga

L’Australien de 50 ans est poursuivi aux Etats-Unis où il risque 175 ans de prison pour une fuite massive de documents confidentiels. Après un long bras de fer judiciaire à rebondissements, la ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel a signé le 17 juin un décret d’extradition.

M. Assange, détenu depuis trois ans à la prison de haute sécurité de Belmarsh près de Londres, avait jusqu’à vendredi pour interjeter appel.

La justice britannique a confirmé qu’une «notification de Julian Assange pour faire appel de la décision du Home Office de l’extrader a été reçue».

Si l’autorisation de faire appel est accordée, l’audience pourrait ne pas avoir lieu avant début 2023, avait expliqué mi-juin à l’agence de presse britannique PA Kate Goold, associée du cabinet d’avocats Bindmans et spécialisée dans les affaires d’extradition.

Selon elle, M. Assange pourrait aussi saisir la Cour européenne des droits de l’Homme, un processus susceptible de prendre plusieurs années.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde