Grippe aviaire: plusieurs réserves naturelles britanniques ferment

Grippe aviaire: plusieurs réserves naturelles britanniques ferment

La décision de fermer les îles Farne, qui attirent de nombreux touristes venus observer les macareux, a été prise après la mort de plusieurs centaines d’oiseaux marins sur l’île voisine de Coquet.

Le directeur général du site, Simon Lee, a expliqué que les oiseaux marins étaient particulièrement vulnérables en pleine saison de reproduction.

«En raison de la découverte d’un nombre important d’oiseaux morts, nous n’avons tout simplement pas d’autre choix que de fermer les îles», a-t-il indiqué. Cette mesure «réduira le risque de perturbation des oiseaux, ce qui, espérons-le, contribuera au moins à ralentir la propagation de la maladie pendant cette période de reproduction avant qu’ils ne quittent les îles à la fin de l’été pour poursuivre leur cycle migratoire annuel».

La grippe aviaire a été détectée au Royaume-Uni dans des élevages l’hiver dernier et affecte désormais les oiseaux sauvages. Le risque pour la population est considéré comme faible.

L’île Coquet — qui abrite la seule colonie britannique de reproduction de sternes de Dougall — se trouve à une trentaine de kilomètres au sud des principales îles Farne, au large des côtes du Northumberland, dans le nord-est de l’Angleterre.

Chaque année, quelque 45.000 personnes visitent en bateau les îles où cohabitent 23 espèces d’oiseaux marins, ainsi que des colonies de phoques gris. Au total, y vivent environ 200.000 oiseaux dont des guillemots, des mouettes tridactyles, des petits pingouins et des cormorans huppés, ainsi que des sternes arctiques et des macareux.

L’impact de la maladie sur ces colonies pourrait être dramatique en raison du faible taux de reproduction de nombreuses espèces, a souligné Simon Lee.

De nombreux oiseaux comme le macareux souffrent déjà du changement climatique, le réchauffement des mers ayant un effet sur les poissons dont ils se nourrissent, qui se déplacent au nord vers des eaux plus fraîches.

Les réserves naturelles nationales de l’île de May et de Noss en Écosse ont également été fermées au public à partir de vendredi pour les mêmes raisons, a déclaré l’organisme écossais du patrimoine naturel NatureScot.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde