Honnelles: encore plusieurs dizaines de ballots en feu, les pompiers mobilisés

Plusieurs dizaines de ballots de paille ont pris feu.
Plusieurs dizaines de ballots de paille ont pris feu. - ZHC Poste de Quiévrain.

Pompiers et policiers sont intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi, rue Comtesse de Belleville à Montignies-sur-Roc (Honnelles). À l’appel, on leur parle d’un feu de champ sur 400 mètres. Sur place, l’autopompe de Dour est mobilisée, ainsi que les citernes de Quiévrain et de Saint-Ghislain. La police des Hauts-Pays se trouvait sur les lieux également.

Les pompiers sont intervenus en nombre.
Les pompiers sont intervenus en nombre. - ZHC Poste de Quiévrain.

Aucune évacuation

Au moins une vingtaine de ballots de paille étaient ravagés par les flammes. L’incendie était très impressionnant. Heureusement, ça s’est limité au champ. Aucune évacuation n’a dû avoir lieu, nous précise le bourgmestre Matthieu Lemiez. « Des pompiers de différentes casernes sont intervenus. Je les remercie de veiller sur la population. » Ces ballots étaient enfermés dans un plastique, et le feu a probablement pris sous l’effet de la chaleur, précise le maïeur d’Honnelles. Les pompiers sont repartis vers 7 heures du matin.

Le feu était impressionnant.
Le feu était impressionnant. - ZHC Poste de Quiévrain.

Incendie à Jurbise: les propriétaires de chevaux se mobilisent, un appel est lancé

L’incendie a fait des dégâts considérables.
L’incendie a fait des dégâts considérables. - D.R.

Amélie a deux chevaux en pension à l’écurie des Bruyères, basée à Masnuy-Saint-Jean (Jurbise). Dimanche, son mari remontait pour la première fois sa jument depuis son opération. En décembre dernier, Voline s’est grièvement blessée. La jument ne parvenait même plus à tenir sur sa jambe. Son pronostic vital était engagé.

À l’époque, une cagnotte en ligne a été lancée pour aider la famille à payer les frais vétérinaires du cheval. Voline a subi une opération à Gand. On peut dire que c’est une miraculée, ce qui rend le moment passé ce dimanche d’autant plus émouvant. « Tous nos amis étaient présents. » Pourtant, ce moment de joie a viré au cauchemar…

Amélie partageait un moment de joie avec son mari. Il remontait pour la première fois sur sa jument depuis l’opération qu’elle a subie.

Amélie compte parmi ceux qui ont donné l’alerte pour l’incendie. Son mari venait de terminer de monter sa jument, quand de la fumée a commencé à s’échapper du hangar à foin. Toutes les personnes présentes se sont précipitées vers le hangar. Le propriétaire de l’écurie a tout de suite été prévenu. Le fermier est arrivé en courant. Il venait d’aller donner à boire à ses vaches. Une fois sur place, le propriétaire des lieux s’est dépêché à sortir ses tracteurs. « Nous avons essayé d’ouvrir les barrières du hangar à foin pour dégager les ballots. Mais c’était déjà trop tard », déplore Gladys. Ses deux chevaux sont aussi en pension là-bas, depuis plusieurs années.

Les dégâts matériels sont considérables.

Des animaux évacués !

Si les ballots de foin n’ont pas pu être sauvés, les animaux présents dans le box à côté du hangar à foin et dans la prairie juste derrière ont pu être évacués. Amélie nous explique que des chevaux, des veaux et même des lapins, laissés par une pensionnaire pendant les vacances, sont sains et saufs. Voline, la jument de son mari, n’a pas dû être évacuée, précise-t-elle. Le box qu’occupaient les animaux a lui aussi été touché par les flammes. Sa toiture présente des dégâts.

La toiture du box à côté du hangar à foin présente des dégâts.

Voline, la jument en avant-plan, n’a pas dû être évacuée.

Ce dimanche soir, les pompiers sont intervenus en nombre rue Turu à Masnuy-Saint-Jean. Malgré leur intervention, les dégâts matériels sont considérables. L’incendie a touché jusqu’à trois hangars de la ferme. « L’un est complètement détruit », déplore Amélie. Mais le plus terrible, c’est que toute la réserve de foin et de paille a pris feu en une nuit. Plusieurs centaines de ballots de foin sont partis en fumée. La perte est considérable. Les propriétaires de chevaux en ont discuté ensemble, et ont décidé de lancer un appel aux dons. En cette période de sécheresse, la ferme a plus que jamais besoin de foin pour nourrir toutes ses bêtes. Amélie comme Gladys ne comptent pas quitter l’écurie. Si vous souhaitez venir en aide au propriétaire de la ferme et de l’écurie, n’hésitez pas à prendre contact directement avec lui.

Trois hangars ont été touchés dans l’incendie.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers