Jusqu’à 10 ans de prison requis contre les trois agresseurs du jeune Ethan à Namur

Vidéo
Le jeune avait été agressé en rue, en octobre dernier.
Le jeune avait été agressé en rue, en octobre dernier. - D.R.

Le 11 octobre 2021 à Namur, pour un motif culturel, les 3 prévenus, accompagnés de 2 mineurs, ont dérobé le smartphone d’un mineur de 15 ans. Ils ont ensuite emmené celui-ci à la citadelle de Namur avant de lui porter une cinquantaine de coups de pied, de poing, de coude et de genou, sur tout le corps. La scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Le premier prévenu reconnaît les faits. Le second reconnaît avoir été présent, mais affirme avoir voulu séparer le principal auteur et la victime, il dit regretter de ne pas avoir mis fin à la scène. Le dernier prévenu affirme n’être arrivé sur place qu’après la scène de coups.

L’avocat des parents de la victime, constitués parties civiles, réclame 1.500 euros à titre provisionnel et demande la réalisation d’une expertise, le jeune souffrant d’une incapacité de plus de 4 mois.

Le conseil du premier prévenu, contre qui 10 ans sont requis, demande l’acquittement pour la prévention d’extorsion et plaide une peine de probation autonome pour celle de coups et blessures. L’avocat du second, contre qui le parquet requiert 7 ans de prison, plaide l’acquittement pour les deux préventions. 8 ans sont requis contre le dernier intervenant, son avocat plaide une peine assortie d’un sursis pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée.

Jugement le 5 septembre.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers