Dehenauw confirme l’arrivée des précipitations et des orages cette nuit!

Vidéo
Dehenauw confirme l’arrivée des précipitations et des orages cette nuit!
XDB, Belga image et Capture vidéo

Après le beau temps vient la pluie. Pour la Belgique, ce sera dans la nuit de dimanche a lundi puisque des précipitations sont attendues sur une partie du pays. Mauvaise nouvelle, comme il fallait s’en douter, celles-ci seront orageuses. David Dehenauw l’a d’ailleurs confirmé à RTL tout en précisant qu’il s’agirait « d’averses locales orageuses ». « C'est une perturbation qui vient de la France et qui va arriver durant la nuit dans l'extrême sud du pays, et qui va progresser vers les autres régions ce lundi », a-t-il expliqué.

Si les orages s’inviteront donc sur une partie de la Belgique ce lundi, le météorologue de l’IRM prévoit une autre journée plus compliquée. « Je pense que ce lundi, on aura des averses orageuses assez locales, plus tard un peu plus répandues au fil des heures, mais pas dans toutes les communes. Mardi, il fera à nouveau chaud et sec, mais mercredi et jeudi, on annonce des averse orageuses plus répandues sur l'entièreté du pays. Avec des précipitations qui pourraient être localement assez intenses. Je ne vais pas dire des précipitations abondantes, parce que quand je vois les modèles, c'est entre 5 et 30 ou 40 millimètres sur toute la semaine. »

Il faudra donc passer par ces averses avant de pouvoir profiter à nouveau du soleil et de la chaleur. Une vague de chaleur qui va d’ailleurs se prolonger pendant quelques jours selon les prévisions de David Dehenauw.

Le 1722 activé

Le numéro d’appel 1722 pour des interventions de pompiers non urgentes a été activé en raison d’un risque de tempête ou d’inondation dimanche par le SPF (service public fédéral) Intérieur, l’Institut royal météorologique (IRM) ayant émis un avertissement de mauvais temps.

Le 1722 a pour but d’éviter que les numéros d’urgence soient submergés par des appels pour des interventions qui peuvent toutefois attendre. En cas de dommages causés par une tempête ou de dégâts des eaux pour lesquels une assistance des pompiers est requise, il faut donc composer ce numéro. Si une vie est en danger, c’est le 112 qu’il faut joindre.

Le SPF recommande également le recours au guichet électronique 1722.be, considéré comme «le moyen le plus direct de demander l’aide des pompiers dans des situations où aucune vie n’est en danger».

Les centrales d’urgence 112 et les pompiers donnent toujours la priorité aux personnes dont la vie est potentiellement en danger. «Ils analysent les situations au cas par cas et déterminent qui doit être secouru en premier. Pendant une tempête ou une inondation, ils doivent traiter de nombreuses demandes en même temps», souligne le service public fédéral. «Faites preuve de patience et ne rappelez pas pour savoir quand les secours vont arriver», demande-t-il.

L’activation du numéro 1722 est préventive lorsqu’une tempête ou de fortes pluies sont annoncées. Cette activation ne présage en rien de la gravité de l’avertissement et de l’ampleur des dégâts éventuels, rappelle le SPF Intérieur.

La Belgique toujours en alerte

Ce dimanche la vague de chaleur a atteint son paroxysme, avec des températures de 33 ou 34 degrés en de nombreux endroits, voir 35 degrés localement. Dans les provinces du centre du pays, la vague de chaleur se poursuivra jusqu'en milieu de semaine. Il fera un peu moins chaud, mais les maxima resteront supérieurs à 25 degrés. A la mer et en Ardenne, le mercure descendra sous les 25 degrés dans la plupart des endroits ce lundi, ce qui aura pour conséquence de terminer la vague de chaleur dans ces régions.

Il convient tout de même de prendre les mesures suivantes: boire régulièrement, se vêtir légèrement, passer ses journées dans des endroits frais, se conformer aux règles habituelles de santé, fractionner les portions alimentaires, éviter la chaleur extérieure en fermant portes et fenêtres. Soyez prudents avec les départs de feu dans la nature et prenez soin des animaux en leur donnant à boire et en évitant de les laisser au soleil.

La météo de la semaine

Lundi, des éclaircies alterneront avec des nuages et des averses. Par endroits, ces averses pourront être intenses et accompagnées d'un coup de tonnerre. Les maxima seront proches de 22 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne, 25 degrés à la mer et 27 degrés dans le centre du pays. Le vent sera faible à modéré de secteur sud à sud-ouest.

En soirée et durant la nuit de lundi à mardi, la nébulosité sera variable avec des éclaircies parfois larges. En soirée, quelques intenses averses toucheront encore l'ensemble des régions. Puis, le temps deviendra progressivement plus sec. Dans le sud, le risque d'une averse persistera. Les minima varieront de 13 à 19 degrés, sous un vent faible à modéré de sud-sud-ouest.

Mardi, le soleil sera voilé par des champs nuageux d'altitude et, par moments, aussi masqué par des nuages cumuliformes qui bourgeonneront et pourront donner lieu à l'une ou l'autre averse. En beaucoup d'endroits, le temps restera sec. Les maxima se situeront entre 25 ou 26 degrés à la mer ainsi qu'en Ardenne et 29 ou 30 degrés dans le centre du pays. Le vent sera faible à modéré de secteur sud-ouest. A la côte, il virera au nord-ouest l'après-midi.

Mercredi, une zone de pluie et d'averses parfois intenses et orageuses gagnera nos régions depuis la France. L'après-midi, les éclaircies referont leur apparition mais il faudra encore composer avec quelques précipitations et un risque orageux. Les maxima varieront le plus souvent entre 22 et 27 degrés, sous un vent faible à modéré de secteur sud ou de direction variable.

Jeudi, une fois les éventuels brumes et brouillards dissipés, le ciel deviendra changeant avec à nouveau des averses et un risque d'orage. Les maxima seront compris entre 19 et 27 degrés. Le vent sera plutôt faible et variable ou de secteur ouest/nord-ouest.

Vendredi, les champs nuageux seront assez nombreux et pourraient encore être porteurs de quelques averses. Les maxima se situeront entre 19 et 25 degrés, sous un vent plus soutenu d'ouest à sud-ouest.

Record

Un nouveau record de température journalière a été battu dimanche à Uccle en début d’après-midi, avec 31,1 degrés enregistrés, a annoncé le météorologue David Dehenauw sur le réseau social Twitter. Le précédent record observé depuis le relevé des températures pour un 14 août remontait à 1911 et s’établissait à 31 degrés.

Il faudra toutefois attendre la fin de la journée pour connaître le résultat final, souligne le météorologue.

La Belgique est officiellement en vague de chaleur depuis samedi. Ce jour-là, la température dans le pays a en effet à nouveau dépassé les 25 degrés Celsius, et ce pour le cinquième jour consécutif.

Pour rappel, une vague de chaleur en Belgique est définie par des températures supérieures à 25°C durant cinq jours au moins, avec un mercure dépassant les 30° au moins pendant trois jours.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Uccle (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique